Chapelle de Haute – Bodeux (Notre Dame des Pauvres de Banneux)

Durant les années 50, les habitants de Haute-Bodeux se rassemblaient dans une grange pour prier. Ils y récitaient le chapelet pendant les mois de Marie c’est-à-dire les mois de mai et d’octobre.
Cette grange n’était ni salubre ni sécurisée. Alors quelques personnes pensèrent à ériger un édifice religieux.
C’ est en 1956 que la commune de Basse·Bodeux accorda une aide financière de 100.000 francs pour la construction d’un sanctuaire à Haute- Bodeux.
L’architecte Marcel GEENEN, ainsi que différents corps de métiers et les habitants bénévoles de Haute-Bodeux et des environs construisirent une chapelle au centre du village. La bénédiction eut lieu le 5 mai 1957.

Autel
En 1959 arriva un nouvel habitant dans le patelin. C’était l’Abbé Gustave du MOULIN, un ancien prisonnier politique. Dans cette chapelle, il célébra la messe presque chaque jour pour le plus grand bonheur de tous, surtout pour les aînés. Le chapelet y était également récité comme d’habitude.
En 2007, fut fêté le cinquantième anniversaire de la bénédiction de cet édifice avec les anciens du village et des environs. Actuellement, une messe y est célébrée au moins une fois par an.

Vitraux

Source : brochure  » Pays de Saint – Remacle  » , Pâques 2014, page 6.

 

Publicités