Clôture de l’Année sainte de la Miséricorde

logo misericordeAvec la nouvelle année liturgique, s’achève l’année de la Miséricorde promulguée par notre pape François . Occasion de tirer un bilan sommaire.

Il y a eu partout dans le monde des célébrations nouvelles redécouvrant l’immensité de la bonté de Dieu avec ses créatures. Dans beaucoup de lieux, des chrétiens ont vécu ce merveilleux sacrement de la Réconciliation comme apogée de leur démarche jubilaire.
Un enseignement différent a été distillé tout au long de cette année qui suivait le dernier synode sur la famille d’octobre dernier avec le document post-synodal La joie de l’amour. Il est plus important de rejoindre chacun dans sa situation précise que d’émettre des principes généraux qui décrivent un idéal inaccessible. Assez de jugements et un peu plus de rencontres vraies. Chaque cas est unique. Cela s’appelle faire de la bonne morale !
Le centre de cette année a été le Seigneur lui-même. C’est lui et lui seul qui pardonne. Le plus étonnant est de constater que le Seigneur certes pardonne nos péchés pour ne pas que nous restions enfermés sur nous-mêmes mais en plus, il les utilise ! … Rien ne peut nous séparer de l’Amour du Christ. Songeons aux personnages célèbres de la Bible :

  • La Samaritaine, à la mauvaise réputation, devenant la première messagère du messie pour son village de Samaritains.
  • Zachée, parce qu’il était voleur, devient, par le regard de Jésus qui s’invite chez lui, un homme généreux qui donne aux pauvres la moitié de ses biens.
  • Matthieu, le douanier, chargé d’ouvrir le chemin à ceux qui ont payé la taxe prescrite, devient celui qui va ouvrir son cœur par son évangile à tous ses frères juifs.
  • Saint Paul, le persécuteur des chrétiens, devient le plus grand prédicateur de la résurrection de Jésus auprès des païens.
  • Le roi David, roi assassin et adultère, devient le plus grand roi d’Israël et de Juda qu’il va réunir en un seul royaume.
  • Joseph, vendu par ses frères, finit par sauver sa famille et son peuple.
  • Jésus, rejeté de beaucoup, devient l’unique intercesseur du monde entier.

Et nous, quelles sont nos pauvretés reconnues ?

Elles nous indiquent notre chemin de conversion :
« Sois sans crainte »
« Partage »
« Ouvre ton cœur »
« Parle de Jésus avec le cœur »
« Ne t’arrête pas à tes erreurs »
« Ton avenir s’appelle la joie et la paix »

Votre Curé, 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s